DOS 4, Windows 2.0, OS/2 et Presentation Manager

Comme pour Windows 1.0, afin de compléter la partie précédente, je vous propose un retour sur Windows 2.0 et OS/2.

Tout d’abord, il nous faut un DOS pour faire tourner Windows, voici donc quelques mots sur l’état de DOS qui a été un peu éclipsé dans la partie 6.

Si on se souvient, avant OS/2, Microsoft avait de grand plans pour MS-DOS 4.0, il devait être le premier DOS vraiment multitâche. Avec les équipes occupées par OS/2, Presentation Manager et Windows 2.0, celui-ci ne sortira jamais pour PC. On sait qu’il fut néanmoins disponible et utilisé par certaines entreprises françaises et britanniques, mais aucune version n’existe encore à ce jour. OS/2, à l’état embryonnaire, est encore connu en interne sous le nom de « Dos 5 ».

Pendant ce temps, IBM reprend temporairement seul le développement de DOS, avec une mise à jour mineure PC-DOS 3.3 puis son propre PC-DOS 4.0 (que Microsoft vendra aux oem sous le nom MS-DOS 4.01, c’est la pagaille dans les numéros de versions).

D’ailleurs, IBM utilisait même des noms de codes différents de Microsoft basé sur des bateaux. DOS 4 était Tugboat, OS2 1.1 Trimaran, OS2 1.2 Sloop, et OS2 2.0 Cruser)

clip_image002

PC-DOS 3.3

DOS 4 sera le « Vista » de DOS, et 3.4 le « XP ». Avec DOS 4, l’interface a été revue et simplifiée, le code du système a aussi été modernisé pour tirer parti des processeurs 32 bits.

C’est le début d’une nouvelle ère, mais comme toujours, les premières versions ne sont pas parfaites et beaucoup d’utilisateurs continueront d’utiliser DOS 3.0 jusqu’au début des années 90.

clip_image004

PC-DOS 4.0

C’est ce nouveau DOS 4.0, sorti en 1988 que nous allons utiliser aujourd’hui pour tester Windows 2. Ils sont comme toujours tous disponible sur l’excellent WinWorldPC.

J’ai utilisé pour Windows 2 VMWare, avec 16 mo de ram et un disque sur de 50 mo.

La première chose évidente à l’installation de DOS 4.0 est qu’il y a maintenant un utilitaire d’installation qui démarre automatiquement, plus besoin de tout installer à la main en copiant les fichiers.

clip_image006

Ecran d’installation de DOS 4.0

L’installeur pose alors quelques questions sur le système.

clip_image008

clip_image010

Le programme d’installation propose alors d’installer le shell MS-DOS. Il s’agit d’un petit environnement graphique pour DOS conçu par IBM basé sur l’interface d’OS/2 (et donc de Windows).

clip_image012

Installation du shell msdos

clip_image014

Même le partitionnement est fait tout seul, plus besoin de fdisk

clip_image016

Voilà, DOS 4.0 est installé, c’était quand même plus simple que pour les versions précédentes.

Passons à Windows 2.0 maintenant.

clip_image018

L’interface d’installation reste sommaire.

clip_image020

C’est parti pour Windows 2

Comme pour DOS, on choisit sa machine, ses paramètres…

clip_image022

On dit « Compaq Compatible » pour les 386 et non plus IBM PC compatible, signe de la perte de vitesse d’IBM

clip_image024

Windows 2 est installé.

Niveau interface, le système commence à évoluer par rapport à Windows 1.0.

clip_image026

On remarque l’apparition d’un bouton pour réduire la fenêtre à côté du bouton maximiser.

Par contre, pour fermer la fenêtre, il faut toujours utiliser le menu du bouton –

clip_image028

Les fenêtres peuvent maintenant de superposer et prendre n’importe quelle forme. C’est similaire à l’évolution que nous avons vécu à nouveau pour les applications WinRT entre Windows 8 et Windows 10 recemment.

clip_image029

La zone inférieure contient toujours la liste des applications ouvertes.

Les applications en elles-mêmes n’ont par contre par beaucoup changé par rapport à Windows 1.0.

Reste à installer Excel, la « killer app » de Windows 2.0. Le programme d’installation fonctionne en mode DOS exécuté depuis Windows.

clip_image031

clip_image032

Le programme s’ajoute alors aux applications Windows.

clip_image034

Excel 2.0 (c’est la première version, mais le 2.0 fut choisi pour coller à la version de Windows) est assez évolué pour son époque et est déjà visuellement assez proche des versions des années 90.

Je laisse Windows 2.0 de côté pour l’instant (nous verrons cela plus en détail dans la video de démonstration) pour installer OS/2 sur une seconde machine virtuelle.

Celle ci, toujours sous VMWare, possède 4 mo de ram et un disque dur de 400 mo.

clip_image035

clip_image037

L’utilitaire d’installation est encore plus évolué que celui de Windows 2.0.

clip_image039

clip_image041

Première Surprise, le FAT n’est plus obligatoire.

OS/2 introduit un nouveau système de fichier, plus moderne que le FAT : HPFS (High Performance File System). Celui-ci supporte les noms longs (256 caractères) n’a plus de problème de casse, et fragmente moins les données.

HPFS évoluera pour devenir, beaucoup plus tard, NTFS, le système de fichier encore utilisé dans Windows aujourd’hui.

clip_image042

clip_image043

C’est installé.

Au premier démarrage, Presentation Manager démarre automatiquement. Cela ressemble à Windows 2.0, en plus jolie.

clip_image044

Les boutons et menus sont identique, mais cela s’arrête là, une application Windows 2.0 n’est pas compatible avec Presentation Manager et vice versa.

clip_image046

Même le panneau de configuration est proche de la version Windows

OS/2 peut toujours être utilisé en ligne de commande. L’invite de commande est disponible en plein écran ou fenêtré.

clip_image048

Invite de commande OS/2

Une autre nouveauté, le gestionnaire de taches.

clip_image050

Gestionnaire de taches

L’explorateur de fichier est également plus évolué que la version Windows de l’époque.

clip_image052

Explorateur de fichier

Une deuxième invite de commande est disponible, pour les applications MS-DOS.

OS/2 est en effet capable de faire fonctionner celles-ci (et même en multitâche avec un processeur 386).

clip_image054

Invite de commande DOS d’OS/2

L’interface graphique étant intégrée d’origine dans le système, on peut pour la première fois éteindre ou redémarrer le PC directement depuis l’interface graphique.

clip_image055

clip_image057

Pour finir, voici une vidéo YouTube montrant tout cela en fonctionnement.

Publicités

Un commentaire sur “DOS 4, Windows 2.0, OS/2 et Presentation Manager

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s